Les faux de Verzy, 10 juillet 1997

Je me souviens de "Quand les parents boivent, les enfants trinquent".

?

Faux vient de fagus, hêtre.
Une vaste population de ces hêtres se trouve aux environs de la chapelle Saint-Basle, à Verzy, près de Reims.
Ils ont été admirés, cultivés par les moines cisterciens de Saint-Basle. Ces hêtres "tortillards" étaient déjà là au VIe siècle.
Plusieurs botanistes ont proposé que le caractère tortillard se soit propagé par induction virale.
Ce mécanisme de transmission de gènes expliquerait les convergences géographiques chez les plantes.

(Francis Hallé, Éloge de la plante, Éditions du Seuil, octobre 1999, page 255)

retour à l'entrée de la galerie virtuelleindex des imagesindex des citationsles titres de la galerie virtuellecourriel