Instant de méditation, 25 janvier 2004

Very long, isn't it ?

?

Ce dessin s'inspire d'une courte halte sur un rocher en forêt de Fontainebleau.
Qui a dit que l'éternité était longue, surtout à la fin ?
L'éternité est à ne pas confondre avec l'immortalité, qui serait un cauchemar (Jacques Lacan a rapporté ce cauchemar d'une de ses patientes).
Jean-Claude Ameisen, dans La sculpture du vivant, Les cancers ou les voyages vers l'immortalité (Éditions du Seuil, septembre 1999, page 133) écrit :
Le rêve de chaque cellule, a écrit François Jacob, est de devenir deux cellules. Pour d'autres, ce rêve n'est pas celui des cellules, mais celui des gènes qui les habitent. Mais si tant est qu'une cellule ou des gènes puissent être capables de rêver, lorsqu'ils vont au bout de ce rêve, celui-ci prend la forme d'un cauchemar.
Gilles Deleuze (Spinoza : immortalité et éternité, 1981) commente la fameuse éternité spinoziste (Nous sentons et nous expérimentons que nous sommes éternels).
L'immortalité, de Platon à Descartes, suppose un avant (la naissance) et un après (la mort).

retour à l'entrée de la galerie virtuelleindex des imagesindex des citationsles titres de la galerie virtuellecourriel