Le passage du rapide, 2 janvier 2003

C'est donc ça, le plaisir !

?

Ce croquis s'inspire de l'illustration par Michel Gourlier d'un conte de Jean Guitton paru dans La Vie du Rail du 17 décembre 1972.
Je me souviens des locomotives à vapeur qui passaient, quand nous habitions place de la gare à Sannois.
Je me souviens du jeu qui consistait à jeter depuis un pont des marrons en visant l'intérieur de la cheminée de la locomotive.
Je me souviens qu'une fois, à la gare du Nord, mon père me tenait par la main près de la machine, et que je faisais un bond à chaque jet de vapeur.
Je me souviens des longs voyages sur la ligne de Besançon à Paris, des escarbilles, et du filet où je grimpais.
Je me souviens qu'une fois nous sommes restés en panne en gare de Lieusaint-Moissy. Certains voyageurs se demandaient si nous allions moisir encore longtemps...
Je me souviens d'une gentille institutrice qui nous supportait avec le sourire et nous offrait même des bonbons.
Je me souviens qu'un matin, en allant au lycée de Meaux, une locomotive à vapeur a happé une jeune fille et qu'elle geignait étendue sur le quai, alors que je passais avec la foule.

retour à l'entrée de la galerie virtuelleindex des imagesindex des citationsles titres de la galerie virtuellecourriel