Haute-Saône, le Rahin, été 2004

il avait la certitude que des richesses inépuisables existaient bien plus abondantes que tout le péché et tout le mal, et c'était là l'inaccessible secret.

?

Qui n'a pas rêvé au bord de l'eau, comme ici au bord d'un torrent ?
Le Rahin descend vers Plancher-les-Mines, parfois en cascades.

retour à l'entrée de la galerie virtuelleindex des imagesindex des citationsles titres de la galerie virtuellecourriel