Haute-Saône, Cherlieu, avril 2004

Ses pieds foulent déjà la terre de Jérusalem, et cette cité dont il avait entendu parler sur les bords de l'Euphrate, il l'a trouvée dans les essarts d'une forêt.

?

Bonlieu, Cherlieu, nous voici dans le rêve cistercien.
D'abbaye en abbaye, de sanctuaire en sanctuaire, quel rêve poursuivait Benoît Joseph Labre ?
Quel était mon rêve au cours de promenades, dans un pré à l'orée de la forêt de Cherlieu ou au-dessus de Montigny-les-Cherlieu ?

retour à l'entrée de la galerie virtuelleindex des imagesindex des citationsles titres de la galerie virtuellecourriel