Extrait de Les Voix du Silence d'André Malraux, La Galerie de la Pléiade, 1951, page 117 :
Il est faux que l'art moderne soit « les objets vus à travers un tempérament », car il est faux qu'il soit une façon de voir. Gauguin ne voyait pas en fresques, ni Cézanne en volumes, ni Van Gogh en fer forgé. Il est l'annexion des formes par un schème intérieur qui prend ou non forme de figures ou d'objets, mais dont figures et objets ne sont que l'expression. La volonté initiale de l'artiste moderne c'est de tout soumettre à son style, et d'abord l'objet le plus brut, le plus nu. Son symbole, c'est la Chaise de Van Gogh.

Vincent Van Gogh, La Chaise, 1888

retour à l'entrée du musée imaginaireindex des auteurs citésindex des artistesles titres du musée imaginairecourriel