Le connu reste une approximation, ce qu'on domine n'est malgré tout pas sûr. Jamais l'étant, comme il pourrait trop facilement sembler, n'est en notre puissance ; encore moins est-il notre représentation. Si nous recueillons tout ceci en Un, alors, semble-t-il, nous saisissons, encore que de manière assez grossière, tout ce qui est.
(Heidegger, Chemins qui ne mènent nulle part, Nouvelle édition tel Gallimard, page 57)

En forêt du Risoux au-dessus des lacs, lundi 13 juillet 2009

retour à l'entrée de l'exposition courriel