Saint Benoît Joseph Labre d'après André Dhôtel, mille voyages et les retours

Mille voyages et les retours :
Il aimait être poursuivi et bafoué par des garnements. C'était une idée gracieuse. Tous les enfants, toute jeunesse lui paraissaient admirables.

(André Dhôtel, Saint Benoît Joseph Labre, Éditions de La Table Ronde, Paris, 2002, page 201)

retour à l'entrée de l'exposition "Saint Benoît Joseph Labre"courriel