PROPOSITION 4
L'idée de Dieu, de laquelle suivent une infinité de choses en une infinité de modes ne peut être qu'unique.
Démonstration
L'entendement infini ne comprend rien sinon les attributs de Dieu et ses affections (Prop. 30, p. 1). Or Dieu est unique (Coroll. 1 de la Prop. 14, p. 1) . Donc l'idée de Dieu de laquelle suivent une infinité de choses en une infinité de modes ne peut être qu'unique.

Précédente Accueil Suivante