PROPOSITION 33
Il n'y a dans les idées rien de positif à cause de quoi elles sont dites fausses.
Démonstration
Si on le nie, que l'on conçoive, si on le peut, un mode positif de penser qui constitue la forme de l'erreur, c'est-à-dire de la fausseté. Ce mode de penser ne peut être en Dieu (Prop. préc.) et hors de Dieu rien ne peut ni être ni être conçu (Prop. 15, p. 1). Il ne peut donc rien y avoir de positif dans les idées à cause de quoi elles sont dites fausses.

Précédente Accueil Suivante