Sannois, 1964

Je me souviens du copain de mon frère et je me souviens des mauvais tours (ou je les imagine) : boules puantes, projectiles sur les trains (nous visions l'intérieur de la cheminée des locomotives à vapeur). Je me souviens aussi des avions en papier que nous envoyâmes à un rythme infernal sur la place de la gare pour accueillir un soir les voyageurs qui arrivaient à chaque train...

retour à la page d'entrée des diapositivescourriel