Kellerstrasse, Munich, été 1974

Lorsque, étudiants, nous travaillions l'été à l'usine Löwenbräu de Munich, nous logions au foyer de la Kellerstrasse avec des travailleurs immigrés yougoslaves, grecs ou turcs. La ville a été reconstruite après-guerre, à l'exception de cet immeuble vétuste.
Je me souviens d'un immigré yougoslave (peut-être celui de la photo), dont le vocabulaire allemand se limitait à : essen, schlafen, gut...
J'avais au moins un point commun avec lui : je le retrouvais à la gare, passant son temps à regarder les trains, peut-être en rêvant du pays natal.
Finalement, étranger, et étranger à soi-même.